Yennayer-Nouvel An Amazigh :

Fidèle aux us et coutumes ancestrales du peuple amazigh, le Centre Aqvayli de Montréal (CAM) célèbre   régulièrement le nouvel an amazigh qui marque le Jour de l’An du calendrier agraire utilisé depuis l’antiquité par ce peuple. L’évènement a lieu le samedi le plus proche du 12 janvier dans une salle capable d’accueillir une grande affluence, ce qui est toujours le cas avec des familles entières qui viennent passer une agréable soirée au rythme d’une musique bien rythmée dispensée par des artistes locaux ou par un DJ. Il est bien entendu ouvert à toutes les communautés désireuses de mieux connaître la culture kabyle.  

Un souper à base de couscous est servi aux participants à la fête. Il y a lieu de signaler que l’occasion est aussi donnée à ceux qui veulent offrir de la nourriture à titre gracieux pour faire œuvre de bienfaisance.

 Cet événement offre également l’opportunité pour des rencontres entre des personnes qui se sont perdues de vue parfois depuis longtemps ce qui imprègne à la fête une ambiance de convivialité, de partage et de joie inégalable.

La célébration du jour de l’an se présente aussi comme le terrain favorable à la découverte de jeunes talents qui se produisent chacun dans son domaine : le chant, la danse, la poésie, la peinture etc.

Les frais de location de la salle et ceux occasionnés par l’achat des ingrédients nécessaires à la préparation de la nourriture sont couverts par le sponsoring et le payement du billet d’entrée à un prix très raisonnable, l’entrée des enfants de moins de 12 ans étant gratuite.

 

Date : le samedi le plus proche du 12 janvier en coordination avec notamment l’association INAS pour ne pas que les dates se chevauchent.

 

 

Accueuil Bonneau :

L’Accueil Bonneau situé dans le quartier du Vieux-Montréal, est un organisme qui œuvre auprès des personnes en situation d’itinérance à Montréal.

Le CAM organise une action sociale de bienfaisance et de solidarité en offrant un repas chaud complet préalablement préparé avec l’aide de bénévoles et composé d’un couscous à la viande et merguez avec tout l’accompagnement nécessaire en eau, dessert et fruits.

Cette activité revient à chaque mois de février en accord avec l’administration de l’organisme, les frais inhérents étant couverts par des dons, sollicités pour l’occasion, provenant de particuliers qui ont à cœur de faire œuvre de bienfaisance dans l’anonymat le plus complet.

Le repas se déroule dans une ambiance très chaleureuse au rythme d’une musique discrète. Les bénéficiaires en sortent très satisfaits et ne tarissent pas d’éloge et de remerciements.

À souligner qu’aucune photo ni publicité ne sont de mise dans ce genre d’événement par respect pour la condition humaine.

Date : au mois de février en accord avec l’administration de l’établissement.

 Journée Internationale des droits des femmes :

À l’occasion de la journée internationale de la femme, le CAM organise des rencontres notamment pour souligner le combat de la femme en général et de la femme kabyle en particulier à travers le temps et évaluer sa place et son statut dans la famille et dans divers domaines de la société moderne. Son rôle est toujours souligné et mis en valeur dans la transmission de nos valeurs et de notre culture ancestrale.

L’événement se traduit par des conférences en lien avec la journée de la femme, des expositions de robes, des défilés, des témoignages, de la poésie, des présentations par des femmes ayant réussi dans leurs domaines respectifs, etc.

Le tout est toujours accompagné de musique, de thé, de café, de gâteaux et autres petites gâteries pour contribuer à une ambiance conviviale et bon enfant.

Toute la logistique est assurée et offerte par les participant(e)s.

Date : durant le mois de mars.

 Printemps Bérbère-Tafsut Imaziɣen :

En commemoration du double anniversaire : printemps bérbère 1980 et le printemps noir 2001, le CAM participe aux commemorations que ce soit d’une maniere collective en associations avec les autres associations ou d’une manier individuelle par un programme dedié a l’actvité (exposition, conference, theatre, galas, hommage…etc).

Une activité commemorative des évenements du pritemps berbére 1980 /1981 et le printemps noir 2001, afin de coscientiser la nouvelle génération des kabyles née ici au Québec sur la nécessité de perpétuer le combat identitaire mené par leurs aïeux .

Inid-Raconte :

Cette activité est destinée aux résidents du Canada. Les participants sont invités à fournir sous forme de texte dans la langue de leur choix un témoignage sur un événement marquant qu’ils auraient vécu lors de leur arrivée au Canada.  Un recueil de ces témoignages devrait ensuite être édité. Pour l’instant, cette activité n’a pas rencontré beaucoup de succès

Fête des Kabyles à Montréal:

Cet événement est en fait une rencontre amicale publique au parc Angrignon qui est un large espace vert situé à l’ouest de Montréal.

Des brochettes au poulet, viande et merguez sont préparées au barbecue au charbon, sur place. Ce délicieux met accompagné d’une salade et d’une boisson sont vendus aux participants à un prix très raisonnable. Les sommes engrangées servent à payer les achats nécessaires.

Une assistance très nombreuse est toujours au rendez-vous quand les conditions météorologiques s’y prêtent. Certains s’attablent, d’autres s’assoient à même le sol pour se retrouver et discuter pendant que d’autres dansent au rythme de la musique du terroir alors que les enfants se donnent à cœur à gambader dans ce vaste espace

Cette activité draine une affluence très nombreuse qui ne cesse d’augmenter vu son caractère agréable et cordial.

Date : cet événement se déroule un samedi vers la fin du mois d’août selon les aléas de la météo.

Poésiades d’expression kabyle:

À chaque année un festival poétique est organisé et est dédié à un poète kabyle bien connu à l’image de Youssef U Qasi, Ben Mohamed, Si Muh u Mhand, Lounis Ait Menguelet etc.

Cette rencontre réunit des poètes qui viennent déclamer des poèmes très souvent de leur composition ou d’un tiers.

Du café, du thé et des gâteaux accompagnent les participants tout au long de l’événement. L’activité rencontre un tel succès que le nombre de poètes impliqués va en grandissant au fil des années. L’occasion est ainsi également offerte à la découverte de talents en herbe qui viennent se faire connaître.

Date : le dernier samedi du mois de septembre …

Prix CAM:

Deux récompenses sous forme d’attestations de reconnaissance sont décernées aux personnes physiques ou morales qui se sont distinguées durant l’année. Le premier prix récompense l’auteur(e) d’une production telle qu’un livre, un film, un album musical, ou autre dans le domaine de la culture kabyle et le deuxième nommé « Prix de la fierté » va à celui ou celle qui a fait preuve d’innovation ou s’est distingué(e) dans un domaine quelconque durant l’année écoulée.

Date : au printemps et selon les années